Dépêches AFP

La RDC à nouveau connectée à internet, après la rupture d'un câble sous-marin qui a touché plusieurs pays

18 janvier 2020 à 16h28 Par AFP
Les connexions internet fonctionnaient de nouveau normalement samedi à Kinshasa, en République démocratique du Congo, après une panne due à la rupture d'un câble sous-marin, qui a touché plusieurs pays africains depuis jeudi. A Kinshasa, la coupure de la connexion internet a commencé jeudi peu avant 09h00 (08H00 GMT). Elle a également touché Brazzaville, a constaté l'AFP."Cette panne est due à une coupure du câble WACS (West African cable system) à Limbé, au Cameroun", avait prévenu jeudi l'Autorité de régulation des postes et des télécommunications (Arptc)."Suite à une coupure au niveau des liens internationaux, Internet et les appels internationaux sont perturbés dans certaines villes de la RDC", avait ajouté la filiale congolaise de l'opérateur française Orange, l'un des trois principaux du pays.Une reprise graduelle avait été enregistrée dès jeudi soir pour l'internet mobile.D'après le site wacscable.com, le Wacs est un câble sous-marin de fibre optique d'une longueur de 16.000 km entre l'Afrique du Sud et le Royaume Uni, au large des côtes occidentales du continent.Des cartes indiquent que le Wacs dispose de 15 points de connexion avec la côte africaine, d'Accra à l'Afrique du Sud en passant par Lagos, Douala, Pointe Noire, Luanda...