La Russie du football face au phénomène du racisme

Par La rédaction

A la suite d'un nouvel acte raciste, en l'occurrence le jet d'une banane sur Christopher Samba (Anzhi Makhachkala), la Ligue de football russe a donné l'ordre de mener une enquête sur cet événement et d'étudier les vidéos tournées dans le stade. L'instance du football russe a donc décidé de passer à l'action pour tenter de résorber le problème du racisme dans le championnat. Une initiative qui vise surtout à préparer le terrain pour la Coupe du monde 2018, qui se déroulera de l'autre côté de l'Oural.

La scène n'est pas passée inapercue et a largement été reprise par les médias. A sa sortie du terrain après le match contre le Lokomotiv Moscou (1-0), Christopher Samba, arrivé dans le championnat russe cet hiver en provenance de Blackburn, reçoit une banane lancée depuis les tribunes. Un geste loin d'être anodin et qui vient s'ajouter à une interminable liste d'actes à caractère raciste visant les joueurs de couleur. Déjà par le passé, ses coéquipiers Samuel Eto'o et Roberto Carlos, avaient respectivement été victimes de cris de singe et de jets de bananes. Des attitudes qui font tâche dans un pays qui accueille de plus en plus de joueurs de couleur et qui (...)

> Lire la suite