Le baron de la drogue brésilien arrêté au Mozambique extradé

Par AFP

AFRICA RADIO

Les autorités mozambicaines ont annoncé dimanche avoir extradé vers son pays d'origine un des narcotrafiquants les plus recherchés au Brésil, Gilberto Aparecido dos Santos, arrêté lundi à Maputo.

Le suspect a été expulsé vers le Brésil pour "être entré illégalement sur le territoire national" et "remis aux autorités policières brésilienne en exécution d'un mandat d'arrêt international", a annoncé le ministère mozambicain de l'Intérieur dans un communiqué.Il a quitté le Mozambique samedi soir à bord d'un avion militaire brésilien, a précisé la police mozambicaine, qui a distribué à la presse des photos de l'embarquement du suspect, menotté, à bord d'un petit biréacteur.Membre éminent du plus grand groupe du crime organisé brésilien, le Premier Commando de la Capitale (PCC), Gilberto Aparecido dos Santos, connu sous le surnom de "Fuminho" (fumette), était en fuite depuis plus de vingt ans, selon la police fédérale brésilienne.Les autorités de Brasilia le considèrent comme "le plus gros fournisseur de cocaïne" du PCC et "le responsable de l'envoi de plusieurs tonnes de drogues à plusieurs pays".Le narcotrafiquant a été interpellé dans le cadre d'une opération menée par les polices du Brésil et du Mozambique, avec la participation de la diplomatie brésilienne, du département de la Justice des Etats-Unis (DoJ) et de l'Agence américaine de lutte contre le trafic de drogue (DEA).Gilberto Aparecido dos Santos a été interpellé en possession de trois passeports - deux nigérians et un faux passeport brésilien -, de 15 téléphones portables et de 100 grammes de cannabis, a précisé à Maputo le porte-parole de la police mozambicaine, Leonardo Simbine.Selon la police mozambicaine, il était arrivé dans le pays le mois dernier.