Le bilan du cyclone s'alourdit à Madagascar: 16 morts

Par La rédaction

ANTANANARIVO (AFP) - (AFP)

Au moins seize personnes ont été tuées, et plus de 10.000 étaient sinistrées, après le passage du cyclone Giovanna qui a touché Madagascar mardi, selon un nouveau bilan provisoire des autorités malgaches établi mercredi à 14H00 GMT.

Le cyclone Giovanna, entré mardi à 01H00 (22h00 GMT lundi) par la côte est au niveau de Brickaville, a balayé Madagascar, accompagné de pluies et vents violents, pour finalement ressortir par l'ouest de la Grande Ile.

Une personne est décédée dans la capitale, alors que huit morts ont été recensés à Brickaville et sept autres à Moramanga (à 115km à l'est d'Antananarivo), selon le Bureau national de gestion des risques et des catastrophes (BNGRC), l'organisme coordonnant les informations et les opérations d'urgence.

Ce bilan reste provisoire puisque, seules 80 communes, sur les 592 qui auraient été touchées, ont pu fournir des données mercredi.

Le BNGRC recensait par ailleurs 65 blessés et 10.856 sinistrés.3.380 habitations ont été totalement détruites, et deux routes nationales ont été coupées, au nord-est d'Antananarivo et vers Brickaville.

De nombreuses infrastructures électriques, quarante bâtiments administratifs et 38 écoles ont ont été endommagées en différents points du pays.25 digues et un barrage ont aussi été touchés en périphérie d'Antananarivo.

Les autorités avaient conseillé à la population de rester calfeutrée mardi.Antananarivo est restée déserte mardi matin avant que la vie ne reprenne doucement son cours.

Le BNGRC et ses partenaires ont entamé depuis mardi plusieurs actions d'urgence, notamment dans le domaine de la santé.

Un autre cyclone est attendu sur Madagascar, mais pas avant plusieurs jours.

A Madagascar, la saison cyclonique dure de novembre à février et fait des victimes tous les ans.

En février 2011, le cyclone Bingiza, arrivé par la côte est, avait traversé le nord pour ensuite faire demi-tour et traverser le sud de l'île faisant au moins 34 morts, 11 disparus et 216.000 sinistrés.

En 2010, la tempête tropicale Hubert avait causé la mort d'au moins 83 personnes, sans compter 34 disparus et près de 187.000 sinistrés