Le défenseur de l'Espagne Sergio Ramos encourage les enfants du Sénégal à "vivre avec un rêve"

18 juillet 2010 à 19h34 par La rédaction

DAKAR (AFP)

Sergio Ramos, défenseur de l'Espagne championne du monde de football, a "encouragé" dimanche à Dakar tous les enfants du Sénégal à "vivre avec un rêve" au terme d'une visite de trois jours pour l'Unicef dans ce pays d'Afrique de l'Ouest.

Le défenseur du Real Madrid a décrit cette visite comme "une expérience unique".

Ses longs cheveux tressés à la manière sénégalaise, le joueur de 24 ans a affirmé qu'il avait lui-même concrétisé deux de ses rêves en une semaine, en devenant champion du monde en Afrique du Sud, puis en découvrant les modes de vie dans les villages et villes du Sénégal en tant qu'"ami des enfants" pour le Fonds des Nations unies pour l'Enfance (Unicef).

Dimanche matin, dans la banlieue de Dakar, le joueur avait passé une heure dans une école gérée par une association: l'occasion de visiter les ateliers et de jouer brièvement au football avec des élèves, garçons et filles.

"Pour moi, c'était un rêve, j'ai abrégé mes vacances pour vivre cette expérience unique" au Sénégal, a-t-il souligné, se disant "empli d'énergie" par la joie que ne cessaient d'exprimer les enfants qu'il rencontrait.

"Si je devais leur transmettre un message à tous, ce serait d'encourager ces enfants à vivre avec l'espoir, à vivre avec un rêve, même s'ils sont dans une situation très compliquée et difficile", a ajouté Sergio Ramos.

Interrogé sur l'émigration des jeunes Sénégalais qui n'ont justement pas concrétisé leurs rêves dans leur propre pays, Sergio Ramos a répondu: "je viens d'une famille très modeste et nous connaissons réellement des difficultés dans chaque pays.Après avoir découvert les problèmes ici, d'une certaine façon, je peux comprendre que beaucoup de gens veuillent partir."

Mais il a aussitôt ajouté: "Je crois que chacun doit se sentir fier d'être de là où il est (...) Si tu as quelque chose de bon dans ton propre pays et si surtout tu as ta famille auprès de toi, pourquoi quitter ton lieu d'origine?."

Interrogé sur son avenir sportif, il a simplement déclaré que sa première idée était de "déconnecter un peu, avant de commencer une nouvelle saison avec le Real Madrid".

La plupart des médias au Sénégal n'avaient pas été autorisés à suivre sa visite de trois jours, l'entourage du joueur craignant que le dispositif de sécurité ne soit débordé.