Le FMI approuve une aide de 2,34 milliards de dollars en faveur du Kenya

Par AFP

AFRICA RADIO

Le Conseil d'administration du FMI a approuvé vendredi un programme d'aide d'un montant de 2,34 milliards de dollars en faveur du Kenya "pour répondre au besoin urgent de réduction de la vulnérabilité de la dette", a annoncé l'institution dans un communiqué.

Le Fonds monétaire international (FMI) précise que cette aide est accordée dans le cadre du dispositif de Facilité élargie de crédit (FEC) et de la Facilité élargie de financement (FEP).Elle s'étalera sur une durée de 38 mois ou un peu plus de trois ans. Le montant du décaissement immédiat s'élève à environ 307,5 millions de dollars, utilisables pour le soutien budgétaire."Le Kenya a été durement touché au début par la pandémie du Covid-19", rappelle Le FMI qui souligne la "réponse politique énergique" qui a permis à l'économie de se redresser à l'approche de 2021 après une légère contraction du PIB en 2020. Mais la crise a également exacerbé les vulnérabilités budgétaires préexistantes. "La dette du Kenya reste soutenable, mais elle court un risque élevé de surendettement", estime le Fonds, ajoutant que "les besoins de financement budgétaire et de la balance des paiements restent importants à moyen terme".Le FMI souligne que le programme accordé vendredi est "un signal fort de soutien et de confiance" mais il comporte "des risques notables, notamment en raison de l'incertitude quant à la trajectoire de la pandémie".Il note néanmoins que "les autorités kényanes ont fait preuve d'un engagement ferme en faveur des réformes fiscales pendant ce choc mondial sans précédent", et ajoute que "les perspectives à moyen terme du Kenya restent positives".