Le gouvernement djiboutien traque un opposant à Paris

Par La rédaction

AFRICA RADIO

Mohamed Kadamy, président du Front pour la restauration de l’unité et de la démocratie à Djibouti (Frud), a été auditionné dans les locaux du Bureau de l’office central pour la répression des violences aux personnes à Paris.

Cette audition fait suite à une demande d’une commission rogatoire émise par des juges djiboutiens. Ils accusent notamment l’opposant de « complot criminel ». Pour Mohamed Kadamy, ces accusations s’expliquent par son refus de négocier avec le gouvernement.