Le Grand Débat du Jeudi 15 Novembre 2012

16 novembre 2012 à 10h55 par La rédaction

Pourquoi l'Algérie se démarque de l'intervention militaire dans le Nord du Mali ?Alors que les chefs d'Etat de la Cédéao ont entériné dimanche dernier, à Abuja, le plan d'une intervention militaire dans le Nord du Mali, l'Algérie se démarque de cette option, en insistant sur une solution politique de la crise par la voie du dialogue. En même temps que l'Algérie annonçait cette semaine un renforcement de la sécurité à ses frontières en cas d'intervention militaire internationale dans le nord du Mali, le quotidien algérois El Watan fustigeait « le va-t-en-guerre de la Cédéao » qui, selon le journal, « ouvre la voie aux pires scénarios ». Comment expliquer cette défiance de l'Algérie à l'égard de l'option militaire entérinée par ses voisins d'Afrique de l'Ouest ? Quelles sont les chances de cette intervention militaire, sans une implication forte de l'Algérie ? Tentatives de réponses dans le Grand Débat. Invités :Oumar Keïta, Sociologue, Chercheur à l'EHESS (Ecole des hautes études en sciences sociales)Michel Galy, Politologue Débatteur Polémiste : Lucien Pambou, Professeur d'économie, Conseiller municipal et éditorialiste à Africa 24