Le Grand Débat du Lundi 14 Octobre 2013

Par La rédaction

Congo-Brazzaville, « Touche pas à mon président »�?�C'est le slogan, martelé depuis plusieurs semaines par les partisans du pouvoir congolais, lors de manifestations organisées par le PCT, le Parti congolais du travail et ses alliés�?� Sur fond de dossiers judiciaires impliquant des personnalités du cercle du pouvoir congolais, les militants et partisans du PCT dénoncent l'ingérence de la France, en scandant ces mots : « Touche pas à mon président ». Mais à qui s'adresse précisément ce slogan ? Quel peut être l'impact de ces manifestations sur les procédures judiciaires en cours ? Et pourquoi s'inquiète-t-on autant pour le chef de l'Etat congolais dont le dernier mandat arrivera à son terme, en principe, dans trois ans ? Réponses dans ce Grand Débat. Invitées :Arlette Soudan-Nonault, Membre du bureau politique du Parti congolais du travail (PCT), Conseillère spéciale de Pierre Ngolo, secrétaire général du PCT. Directrice de l'Institution Saint François d'Assise (I.S.FA) de Makabandilou