Le Grand Débat du Mardi 04 Février 2014

Par La rédaction

Mali : L'impossible dialogue entre le pouvoir et les groupes touaregs armésPas moins de quinze représentants des Nations Unies présents actuellement au Mali, pour inciter les acteurs concernés à la reprise du dialogue, permettant le retour à une paix durable dans le Nord du pays. Problème : le pouvoir et les groupes armés ne parviennent pas à s'entendre sur les modalités de la tenue de ce dialogue. Après la guerre et l'élection d'un nouvel exécutif au Mali, le président Ibrahim Boubacar Keita n'entend pas dialoguer avec des individus en armes, tout en exigeant que ces pourparlers se déroulent à Bamako, la capitale malienne, afin de marquer la primauté de l'Etat dans ce protocole de réconciliation. Des exigences auxquels les groupes touaregs armés refusent pour l'heure de se rallier. Quelles seront les suites de ce dialogue de sourds entre les parties en conflit ? Réponses dans ce Grand Débat�?� Invités :Boubacar Sidiki Dembélé, Chargé de communication en France du RPM (Rassemblement pour le Mali, Parti de la majorité présidentielle)Niamoye Diarra, Journaliste, militante des droits de l'Homme, responsable d'AFIC/Coparents Diaspora Débatteur Polémiste invité :Thiambel Guimbayara, Directeur de la publication de La Voix du Mali