Le Malawi dévalue sa monnaie de 34%

7 mai 2012 à 11h35 par La rédaction

AFRICA RADIO

BLANTYRE (Malawi) (AFP) - (AFP)

La banque centrale du Malawi a dévalué lundi la monnaie nationale, le kwacha, de 34% par rapport au dollar, répondant à l'une des principales exigences du Fonds monétaire international (FMI) pour venir en aide à son économie malade.

Le taux de change était, selon l'avis officiel de la Banque de réserve du Malawi, de 250 kwachas pour un dollar américain lundi, contre 166 kwachas vendredi.L'avis ne donne aucune explication.

Une dévaluation du kwacha était demandée depuis des mois par le FMI pour mettre fin à une pénurie de devises empêche notamment le pauvre pays d'Afrique australe d'importer le carburant dont il a besoin pour faire tourner son économie.

Sur le marché noir, le dollar américain s'échange à plus de 300 kwachas, un différentiel qui a privé le circuit officiel de devises étrangères.

Le président Bingu wa Mutharika, décédé début avril, avait obstinément refusé de dévaluer le kwacha, expliquant qu'une telle mesure serait préjudiciable aux populations pauvres.

Mais la nouvelle présidente, Mme Joyce Banda, qui estime que le Malawi a besoin d'un milliard de dollars pour reconstruire son économie, a entrepris depuis sa prise de fonction de rétablir la confiance avec les bailleurs de fonds internationaux.L'aide internationale --notamment américaine et britannique-- avait été gelée l'an dernier, en raison des dérives autoritaires du régime de M. Mutharika.

Le FMI avait suspendu en juin 2011 un programme d'aide au Malawi et déclaré qu'il était "hors-jeu", le gouvernement ayant échoué à amortir la pénurie chronique des réserves de changes du pays.