Dépêches AFP

Le Nigeria reçoit de Jack Ma des milliers de kits de protection contre le Covid-19

25 mars 2020 à 17h41 Par AFP
Le Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique avec près de 200 millions d'habitants, a reçu mercredi du milliardaire chinois Jack Ma, fondateur d'Ali Baba, des milliers de kits de protection contre la pandémie Covid-19. "Il y a 100.000 masques, 1.000 tenues médicales de protection et 20.000 tests kits", a fait savoir à l'AFP Abdulaziz Abdullahi, porte-parole du ministère nigérian de la Santé, alors que le matériel était déchargé à l'aéroport d'Abuja par avion militaire. "Les tests seront acheminés vers les 5 laboratoires que compte le pays", a-t-il expliqué. "Et les masques iront à notre personnel hospitalier qui est en première ligne."Ces dons proviennent de la Fondation Jack Ma et Ali Baba, le géant de la vente en ligne fondée par Jack Ma, l'homme le plus riche de Chine, qui a également offert un demi-million de tests et un million de masques aux Etats-Unis pour lutter contre la pandémie du coronavirus. Par ailleurs, l'armée nigériane a indiqué s'engager à "travailler avec les autres agences de sécurité nationale pour freiner la propagation du virus". "Organisation sur la réquisition possible de pelleteuses, de camions, de camions-citernes d'eau", selon une note signée par le Général des Armées Tukur Buratai consultée par l'AFP, qui prévoit également "des fosses communes possibles", et des "transferts forcés des malades vers les hôpitaux". "Déploiement autour des principaux magasins d'alimentation et des zones publiques de stockage pour empêcher les pillages", indique également cette note confidentielle. Le Nigeria ne comptait mercredi officiellement qu'une cinquantaine de contaminations au nouveau coronavirus, mais la propagation de la maladie pourrait être fulgurante dans un pays qui compte deux millions de personnes déplacés par les conflits et des densités de population parmi les plus importantes au monde. Le principal conseiller du président Muhammadu Buhari a été testé positif au virus mardi, semant une immense inquiétude au sein de la classe politique, et de nombreux gouverneurs ont déclaré s'être mis en quarantaine.