Le permis de travail, sésame indispensable pour l'Angleterre

Par La rédaction



Quel joueur africain, ou plus généralement non-ressortissant de l'Union européenne, n'a jamais eu de difficultés pour obtenir un permis de travail afin d'évoluer dans le championnat anglais ? Adolescents, Yaya Touré et Alain Traoré auraient pu s'engager respectivement avec Arsenal et Manchester United s'ils avaient disposé du précieux sésame. En 2010, Seydou Doumbia, alors âgé de 22 ans, était courtisé par les grosses écuries londoniennes après ses performances remarquées avec les Young Boys de Berne. Mais, en l'absence de permis de travail, l'attaquant ivoirien avait dû rejoindre la Russie et le CSKA Moscou. Bien que très contraignant, le (...)

> Lire la suite