Le pétrole sud-soudanais transite à nouveau par le Soudan

14 avril 2013 à 10h48 par La rédaction

KHARTOUM (AFP) - (AFP)

Le pétrole brut extrait des réserves sud-soudanaises transite à nouveau par le Soudan, après plus d'un an d'une interruption qui a fait perdre des milliards de dollars aux deux pays, a annoncé dimanche à l'AFP un responsable du ministère soudanais du Pétrole.

"Le premier envoi de pétrole est déjà arrivé hier (samedi) sur le sol soudanais", a déclaré le sous-secrétaire du ministère, Awad Abdul Fatah, précisant qu'il s'agissait encore d'une "petite quantité" destinée à tester le bon fonctionnement de la procédure.

Le Soudan du Sud, qui a hérité de 75% des réserves de pétrole lors de la partition mais dépend des infrastructures soudanaises pour exporter son or noir, avait repris en grande pompe début avril sa production de brut, dont la Chine est le principal client.

Juba avait interrompu début 2012 cette production, qui représentait pourtant 98% des recettes du pays, parce que Khartoum effectuait des prélèvements en nature sur son brut au titre des droits de passage, faute d'un accord sur leur montant.

Lors de nouvelles négociations en mars sous l'égide de l'Union africaine à Addis Abeba, les deux Soudans se sont finalement mis d'accord sur un calendrier pour refaire circuler le pétrole et régler d'autres différends, après des mois d'affrontements sporadiques à la frontière.

Signe de la réalité de cet apaisement, le président soudanais Omar el-Béchir a effectué vendredi une courte visite à Juba, sa première depuis celle menée à l'occasion de l'indépendance du Soudan du Sud en juillet 2011.