Le Portugal et le Mozambique signent un nouvel accord de coopération militaire

Par AFP

AFRICA RADIO

Les gouvernements du Portugal et du Mozambique ont signé lundi à Lisbonne un nouvel accord de coopération militaire prévoyant une augmentation des effectifs de l'ancienne puissance coloniale envoyés en mission de formation dans ce pays africain en proie à des attaques jihadistes.

L'accord encadrant la coopération militaire entre les deux pays à l'horizon 2026 contient "des éléments de continuité et des éléments d'évolution", a expliqué le ministre de la Défense portugais, Joao Gomes Cravinho, qui s'exprimait devant la presse aux côtés de son homologue mozambicain, Jaime Bessa Neto."Nous avons ajouté un important projet de formation de forces spéciales mozambicaines, qui entraînera la multiplication par quatre du nombre d'effectifs portugais travaillant avec leurs homologues au Mozambique", a précisé M. Gomes Cravinho."Nous allons oeuvrer pour en tirer tout le profit possible, compte tenu de la situation du pays", a déclaré pour sa part le ministre mozambicain.Les bases de cet accord avaient été posées lors d'une visite du ministre portugais au Mozambique en décembre dernier, et prévoyaient l'envoi de 60 militaires pour une mission de formation qui a débuté après l'attaque de la fin mars contre la ville de Palma, dans la région de Cabo Delgado (nord-est).Les groupes jihadistes terrorisent depuis fin 2017 cette province frontalière avec la Tanzanie, riche en gaz naturel."Le pays est agressé par des forces étrangères, par le terrorisme", a affirmé lundi le ministre de la Défense mozambicain."C'est une souffrance que la communauté internationale doit embrasser afin de pouvoir soutenir les efforts des forces de sécurité du Mozambique", a-t-il indiqué.Selon M. Bessa Neto, le conflit a jusqu'ici fait "environ 2.000 morts parmi les civils et les militaires, y compris du côté des terroristes", et les autorités de son pays comptabilisent par ailleurs "environ 800.000 personnes déplacées".