Le Premier ministre chinois commence à Addis Abeba une tournée en Afrique

4 mai 2014 à 19h10 par La rédaction


Addis Abeba (AFP)

Le Premier ministre chinois Li Keqiang est arrivé dimanche en Ethiopie, première étape d'une tournée dans quatre pays d'Afrique, où il effectue sa première visite depuis sa prise de fonction il y a un peu plus d'un an.

M. Li se rendra ensuite au Nigeria, en Angola et au Kenya au cours de cette visite d'une semaine.Il prononcera lundi un discours au siège de l'Union africaine à Addis Abeba, construit par la Chine.

Ce voyage intervient un an après une tournée très médiatisée du président chinois Xi Jinping sur le continent africain --peu de temps après son investiture à la tête de l'Etat--, et illustre l'importance croissante des ressources africaines --dont le pétrole-- pour la deuxième économie mondiale.

"L'Ethiopie est la première étape parce qu'il y a une profonde amitié entre nos deux pays et l'Ethiopie est un Etat clé de l'Afrique, et le siège de l'Union africaine", a déclaré M. Li lors d'une conférence de presse à son arrivée et au cours de discussions avec son homologue éthiopien Hailemariam Dessalegn.

"La relation entre la Chine et l'Ethiopie n'est pas une relation d'un an ou deux.La Chine et l'Afrique ont des destins étroitement liés", a-t-il ajouté.

Selon des responsables, les deux hommes ont signé un nombre d'accord sur des exemptions de visas diplomatiques, la coopération culturelle,  l'économie, le commerce et la coopération technique.

Selon les chiffres officiels chinois, la Chine est depuis 2009 le principal partenaire commercial des pays africains, et une importance source d'investissements sur le continent.