Le président algérien est sorti de l'hôpital et a quitté la France

5 décembre 2015 à 15h10 par La rédaction

Grenoble (AFP) Hospitalisé depuis jeudi à Grenoble (Isère) pour des "contrôles médicaux périodiques", le président algérien Abdelaziz Bouteflika a quitté la France samedi en début d'après-midi, a-t-on appris de sources concordantes."Il a quitté le territoire national", selon l'une de ces sources.Le chef de l'Etat algérien a quitté peu après midi le service de cardiologie du Groupe hospitalier mutualiste, où exerce son cardiologue, Jacques Monségu.M. Bouteflika avait déjà été hospitalisé dans cette clinique en novembre 2014.Il a ensuite été conduit, sous escorte, à l'aéroport de Saint-Etienne-de-Saint-Geoirs (Isère), près de Grenoble, où il a quitté la France.Jeudi, un communiqué de la présidence algérienne indiquait que le chef de l'�?tat avait "quitté le pays pour une courte visite privée en France, durant laquelle il effectuera ses contrôles médicaux périodiques, sous la direction de ses médecins traitants".�?gé de 78 ans, M. Bouteflika a été victime en 2013 d'un AVC qui a affaibli sa mobilité et sa faculté d'élocution.Ses activités publiques sont devenues très rares et il n'apparaît à l'écran de la télévision officielle que lorsqu'il reçoit des invités étrangers.Début novembre, le Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal, en réponse à des personnalités et des partis politiques ayant émis des doutes sur les capacités du chef de l'Etat à diriger le pays, avait affirmé que M. Bouteflika assumait ses fonctions "au quotidien".