Le président gabonais rend hommage au "grand sage" sénégalais, Abdoulaye Wade

Par La rédaction

LIBREVILLE (AFP) - (AFP)

Le président gabonais Ali Bongo, qui a salué "la maturité politique du peuple sénégalais" lors de la présidentielle, a rendu hommage mardi au sortant Abdoulaye Wade en soulignant son "profond attachement et (son) sincère engagement aux idéaux de paix et de développement".

Dans une lettre écrite à M. Wade et transmise à l'AFP, M. Bongo affirme que "cette élection a donné la preuve éclatante, si le besoin en était encore, de toute la maturité politique du peuple sénégalais".

"Cette avancée démocratique qui fait l'honneur de l'Afrique n'aurait pas été possible sans votre profond attachement et votre sincère engagement aux idéaux de paix et de développement".

"Elle témoigne de la cohérence de votre engagement politique, et aussi de vos nombreuses actions en faveur de la métamorphose rapide du Sénégal, sans compter votre inlassable contribution à faire de l'Afrique le continent de l'avenir (...)", selon lui.

"Qu'il me soit enfin permis de réitérer au Grand Sage qu'invoque la tradition africaine toute ma reconnaissance pour la qualité des conseils toujours prodigués, ainsi que pour l'attention permanente de l'Ainé", a conclu M. Bongo.

Selon les résultats provisoires du deuxième tour publiés mardi, l'opposant Macky Sall a battu avec plus de 65% des voix Abdoulaye Wade qui avait reconnu sa défaite dès dimanche.

La passation de pouvoir entre Macky Sall, 50 ans, et Abdoulaye Wade, 85 ans, au pouvoir depuis douze ans, doit avoir lieu lundi 2 avril, suivie de la prestation de serment du nouveau chef de l'Etat le 3. Il sera alors en fonction pour présider le lendemain la fête de l'indépendance du 4 avril.

L'élection a été saluée comme une alternance pacifique exemplaire dans le monde.