Le président nigérian apporte son soutien au nouveau chef de l'Etat tchadien

Par AFP

AFRICA RADIO

Le président nigérian Muhammadu Buhari a exprimé vendredi son soutien au nouveau chef de l'Etat tchadien, Mahamat Idriss Déby, en visite à Abuja, s'engageant à poursuivre la coopération entre les deux pays confrontés aux attaques jihadistes.

"Les Nigérians connaissent et apprécient le rôle que le Tchad a joué pour nous aider à lutter contre le terrorisme et nous continuerons cette collaboration", a déclaré M. Buhari, cité dans un communiqué de la présidence.Le Nigeria et le Tchad luttent avec le Cameroun et le Niger, autres riverains du lac Tchad, contre les jihadistes de Boko Haram et de sa branche dissidente, l'État islamique en Afrique de l'Ouest (Iswap), au sein de la Force multinationale mixte (FMM).M. Buhari, un ancien général, a également proposé son aide pour permettre au Tchad de "se stabiliser et de revenir à l'ordre constitutionnel". Le général Mahamat Idriss Déby est à la tête du Conseil militaire de transition (CMT) formé à l'annonce le 20 avril de la mort de son père, Idriss Déby Itno, qui dirigeait le Tchad d'une main de fer depuis 30 ans, officiellement des suites de blessures lors de combats contre des rebelles.Le CMT a dissous l'Assemblée nationale et le gouvernement et abrogé la Constitution, avant de proclamer Mahamat Déby président de la République pour une période de "transition" de 18 mois, au terme de laquelle la junte a promis des "élections libres et transparentes"."Nous aiderons dans toute la mesure de notre possible" pour parvenir à "une transition en douceur dans 18 mois", a affirmé M. Buhari à son hôte, qui s'est dit prêt à se faire "guider" par le Nigeria, selon la même source.Mahamat Idriss Déby s'est rendu lundi au Niger où il s'est entretenu avec le président Mohamed Bazoum avant de rendre visite aux 1.200 soldats tchadiens déployés dans l'ouest du pays contre les jihadistes, aux confins du Mali et du Burkina Faso, dans la "zone des trois frontières".