Le président zambien limoge le chef de l'armée

31 décembre 2018 à 15h38 par AFP

AFRICA RADIO

Le président zambien Edgar Lungu a annoncé lundi que le commandant en chef de l'armée et son adjoint avaient été limogés et remplacés, une mesure rare dans le pays.

Le chef de l'Etat n'a pas donné de précisions sur les raisons qui l'ont amené à prendre la décision de démettre de ses fonctions le général Paul Mihova et son adjoint Jackson Miti, mais il a demandé au nouveau patron des forces armées, William Sikazwe, de ne pas commettre d'abus de pouvoir et de respecter la hiérarchie."L'armée zambienne est réputée en Afrique et ailleurs pour ses officiers très disciplinés et je m'attends à ce que vous continuerez de maintenir cette discipline," a-t-il dit au nouveau chef de l'armée après sa prestation de serment."Rappelez aux hommes et aux femmes en uniforme que la discipline consiste à respecter la hiérarchie", a-t-il ajouté."Je ne m'attends pas que quiconque abuse de ses pouvoirs", a-t-il ajouté au cours de la cérémonie diffusée à la radio.Le général Mihova avait été nommé en 2011 par le président Michael Sata.