Le président zambien limoge le ministre de la Santé

Par AFP

AFRICA RADIO

La présidence zambienne a annoncé dimanche que le ministre de la Santé, Chitalu Chilufya, mis en cause en 2020 dans une affaire de corruption, avant d'être blanchi par la justice, avait été limogé.

M. Chilufya, 48 ans, avait été placé en détention en juin, après avoir été accusé d'avoir utilisé des fonds publics pour acheter une propriété.Mais un tribunal avait prononcé en août un non-lieu, estimant ne pas disposer de suffisamment de preuves et le ministre avait repris ses fonctions."Le président Lungu a mis fin à la nomination de Chitalu Chilufya comme ministre de la Santé, avec effet immédiat", a indiqué dimanche le porte-parole de la présidence, Isaac Chipampe, dans un communiqué.Aucun motif n'a été évoqué par le porte-parole, mais ce limogeage survient quelques jours après les auditions de plusieurs responsables devant le Parlement, après un audit réalisé en 2020.Selon celui-ci, le ministère de la Santé n'aurait pas utilisé de manière appropriée un montant total de 17 millions de dollars d'argent public destiné à acheter du matériel médical, des préservatifs et des gants chirurgicauxPlusieurs responsables de l'opposition et des associations de la société civile avaient appelé le président Edgar Lungu à démettre le ministre.Chitalu Chilufya est considéré comme un candidat possible pour l'élection présidentielle prévue en août, à laquelle le président Lungu a annoncé son intention de participer.