Le procès de Moubarak pourrait avoir lieu au Caire

Par La rédaction

LE CAIRE (AFP) - (AFP)

Le procès de l'ancien président égyptien Hosni Moubarak, qui doit s'ouvrir le 3 août, pourrait avoir lieu au Caire devant les familles des victimes et non pas à Charm el-Cheikh, sur la mer Rouge où il est hospitalisé, a rapporté jeudi la presse égyptienne.

"Un endroit a été trouvé au parc des expositions du Caire", a affirmé le quotidien officiel Al-Akhbar citant le ministre égyptien de la Justice Abdel Aziz al-Guindi.

"Un auditorium est en train d'être préparé pour pouvoir abriter le procès de l'ancien président Hosni Moubarak et ses fils", a-t-il précisé ajoutant que "l'auditorium pourra accueillir des centaines de journalistes et parties civiles et les familles".

Selon M. al-Guindi, le président de la cour de cassation va annoncer rapidement le choix de la localisation du procès.

Le président déchu est accusé de corruption, ainsi que de la mort de manifestants au cours du soulèvement contre son régime en janvier et février.Ces événements ont fait près de 850 morts.

M. Moubarak a été admis à l'hôpital international de Charm el-Cheikh en avril, à la suite d'un malaise cardiaque.Il y séjourne depuis en état de détention préventive.Des sources judiciaires et sécuritaires avaient affirmé à la mi-juillet que son procès se déroulera probablement dans la célèbre station touristique.

Selon le journal officiel Al-Ahram, le ministre égyptien de la Justice a désigné une équipe, comprenant des représentants des services de sécurité, pour évaluer la compatibilité du parc d'exposition avec l'organisation d'un procès.

Les deux fils de M. Moubarak, Alaa et Gamal, et l'ancien ministre de l'Intérieur Habib al-Adli sont en détention préventive à la prison de Tora au Caire.

L'ancien ministre et six de ses adjoints seront jugés en même temps que le président déchu, les fils Moubarak et un homme d'affaires Hussein Salem, actuellement à l'étranger.

Selon ses médecins, l'ancien-président égyptien âgé de 83 ans, refuse de s'alimenter et est devenu "extrêmement faible".