Le Rwanda appelle l'Union africaine à soutenir le CNT libyen

26 août 2011 à 8h34 par La rédaction

KIGALI (AFP) - (AFP)

Le Rwanda a appelé vendredi l'Union africaine à apporter son soutien aux rebelles libyens du Conseil national de transition (CNT), estimant que le colonel Mouammar Kadhafi ne pouvait plus diriger le pays.

Il faudrait que "l'Union africaine puisse apporter son soutien, son accompagnement au Conseil national de transition", a déclaré sur les ondes de Radio Rwanda, la ministre des Affaires étrangères Louise Mushikiwabo.

"Nous soutenons le Conseil national de transition (..) Nous pensons que le colonel Kadhafi n'a pas beaucoup de temps devant lui en tant que dirigeant", a ajouté la ministre.

L'Union africaine tient ce vendredi à Addis Abeba un "mini-sommet" consacré à la situation en Libye, au niveau de son Conseil de paix et de sécurité, avec la participation notamment des présidents sud-africain et ougandais Jacob Zuma et Yoweri Museveni.

L'UA, historiquement proche de Kadhafi, a proposé tout au long de la crise libyenne une médiation fondée sur l'instauration d'un dialogue entre belligérants, mais cette offre a été rejetée par le CNT qui faisait du départ de l'ex-numéro un libyen un préalable.

Le président rwandais Paul Kagame avait été parmi les premiers dirigeants africains à critiquer ouvertement le gouvernement libyen dès le début de la crise.Par ailleurs, Kigali a gelé les avoirs libyens au Rwanda.

Mouammar Kadhafi, traqué mais toujours introuvable, a appelé jeudi à la résistance, tandis que les rebelles décidaient d'installer leur "gouvernement" dans la capitale.