Le Sénégal produit au moins la moitié du riz qu'il consomme

Par La rédaction

DAKAR (AFP)

Au moins la moitié du riz consommé par les Sénégalais est désormais produit dans le pays, a affirmé le directeur général de la Société d'aménagement et d'exploitation des terres du Delta du fleuve Sénégal (SAED), Mamoudou Dème, cité mercredi par les médias d'Etat.

"On a rarement atteint les 150.000 tonnes de paddy (non décortiqué) par année.Aujourd'hui, on est au moins à 350.000 tonnes", a assuré le directeur de cette société nationale, cité par le quotidien progouvernemental Le Soleil.Selon lui, la hausse de la production dans la vallée a entraîné "une baisse notable" des importations.

"Au moins la moitié de ce que nous consommons en matière de riz est produit au Sénégal et 80% le sont au niveau de la vallée du fleuve Sénégal", a déclaré M. Dème.

Le Sénégal avait lancé en 2008 une politique baptisée "Grande offensive agricole pour la nourriture et l'abondance" (Goana) visant l'autosuffisance alimentaire.Ses bilans officiels sont cependant très contestés par des organisations de producteurs et des spécialistes de l'agriculture.

Ce pays d'Afrique de l'Ouest reste un très gros consommateur de riz brisé importé d'Asie, pour accompagner des plats en sauce, et notamment le traditionnel "ceebu jën" (riz au poisson).

M. Dème a valorisé l'aide apportée par "la coopération française, les pays arabes, la Corée et le Japon qui ont injecté des milliards (de francs CFA) dans la vallée pour une amélioration quantitative et qualitative de la production", selon l'agence de presse sénégalaise (APS);