Le Soudan amnistie des milliers de combattants sauf ceux poursuivis par la CPI

AFRICA RADIO

13 novembre 2020 à 11h15 par AFP

Le Soudan a déclaré l'amnistie générale pour les dizaines de milliers de combattants ayant participé à la guerre civile déclenchée en 2003, à l'exception de ceux poursuivis par la Cour pénale internationale (CPI), ou accusés de génocide ou de crimes contre l'humanité, selon l'agence Suna.