Le Soudan demande plus d'aide pour faire face aux inondations dévastatrices

15 septembre 2020 à 11h10 par AFP

AFRICA RADIO

Le Soudan a appelé la communauté internationale à lui fournir plus d'aide pour faire face aux conséquences des inondations dévastatrices qui touchent le pays depuis mi-juillet et qui ont contraint Khartoum à déclarer un état d'urgence.

"La situation sanitaire au Soudan n'était déjà pas brillante et elle devient toujours plus difficile", a déclaré lundi le ministre soudanais des Affaires Étrangères, Omar Qamareddine, à Khartoum, après une livraison d'aide en provenance de Bahreïn. "Les gens auront de plus en plus besoin de médicaments et d'unités médicales mobiles car le pays est très vaste", a-t-il ajouté.Plus de 650.000 Soudanais ont été affectés par des inondations depuis le début de la saison des pluies, d'après les Nations unies, qui ont souligné lundi que les pluies torrentielles accroissaient par ailleurs les risques de maladie et entravaient les efforts de lutte pour contenir la pandémie de Covid-19.Plus de 100 personnes sont mortes et une cinquantaine ont été blessées au total durant ces inondations et pluies torrentielles d'une ampleur inédite, selon le dernier bilan de la défense civile soudanaise.En outre, plus de 110.00 habitations ont été détruites ou endommagées et de nombreuses terres agricoles ravagées."Les inondations ont dépassé les prévisions et nos partenaires manquent de provisions", a déploré le bureau de la coordination des affaires humanitaires (Ocha) dans un rapport publié lundi."L'écart (entre l'aide nécessaire et celle fournie) est encore immense et nous demandons maintenant à la communauté internationale d'agir un peu plus rapidement pour nous aider", a plaidé M. Qamareddine, estimant toutefois l'aide des pays arabes "très bonne". L'Egypte, l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis ont envoyé ces dernières semaines des tonnes d'aide humanitaire pour soulager le gouvernement soudanais. D'après M. Qamareddine, le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo "a également promis une assistance d'urgence". La saison des pluies au Soudan s'étend habituellement de juin à octobre et le pays connait chaque année d'importantes inondations. Le niveau du Nil a toutefois atteint cette année 17,62 mètres, un record absolu depuis plus d'un siècle, date du début des relevés sur le fleuve.