Le temps est venu pour les femmes de se révolter, selon Desmond Tutu

Par La rédaction

DAVOS (Suisse) (AFP) - (AFP)

Le prix Nobel de la paix Desmond Tutu a estimé mercredi que le tour était venu pour les femmes de se soulever, après le mouvement de révolte dans le monde arabe.

Les femmes ont été trop longtemps exclues de la politique, a estimé l'archevêque anglican lors du Forum économique mondial (WEF) à Davos, où une majorité des participants sont des hommes.

"Nous devons rétablir le rapport de force.Assurons-nous que les femmes obtiennent un rôle important dans les processus de décision", a poursuivi Desmond Tutu, ajoutant que "nous avons exclu les femmes".

"Nous avons besoin d'une révolution dirigée par les femmes.Je pense que les femmes devraient dire à nous les hommes: 'vous avez fichu la pagaille, sortez et laissez-nous entrer'", a encore dit le prix Nobel, qui s'exprimait après la chancelière allemande Angela Merkel et la présidente suisse Eveline Widmer-Schlumpf.