Législatives égyptiennes: l'opposition islamiste et laïque se retirent du 2e tour

1er décembre 2010 à 14h33 par La rédaction

LE CAIRE (AFP)

Les Frères musulmans, première force d'opposition en Egypte, ainsi que le principal parti d'opposition laïque Wafd ont décidé de se retirer avant le second tour des élections législatives prévu dimanche, ont déclaré mercredi à l'AFP des responsables.

La décision des Frères musulmans a été prise et doit être annoncée plus tard dans la journée par leur chef, Mohamed Badie, a indiqué un haut responsable de la confrérie islamiste sous couvert de l'anonymat.

Les Frères musulmans ont enregistré un grave revers lors du premier tour le 28 novembre, où ils n'ont eu aucun élu, et dénoncent une élection marquée par des fraudes et de nombreuses violences au profit du Parti national démocratique (PND) au pouvoir.

Le Wafd, plus important parti de l'opposition laïque, a lui aussi décidé de se retirer, a déclaré à l'AFP son secrétaire général, Mounir Abdel Nour."Nous allons nous retirer de l'ensemble de l'élection, y compris pour les deux sièges que nous avons gagnés au premier tour", a-t-il dit.