Les 18 pêcheurs de Sicile détenus en Libye ont été libérés (gouvernement italien)

17 décembre 2020 à 10h55 par AFP

AFRICA RADIO

Dix-huit pêcheurs venant de Sicile -détenus en Libye depuis début septembre- ont été libérés jeudi, ont annoncé le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte et le ministre des affaires étrangères Luigi di Maio, qui sont allés les chercher en Libye.

"Bon retour à la maison", a souhaité Giuseppe Conte sur Twitter en publiant une photo des pêcheurs."Nos pêcheurs sont libres. Dans quelques heures, ils pourront embrasser leurs familles et leurs proches", a commenté Luigi di Maio, en précisant sur Facebook être à Benghazi, dans l'est de la Libye, fief du maréchal Khalifa Haftar, avec qui les deux membres du gouvernement italien se sont entretenus."Le gouvernement continue à soutenir fermement le processus de stabilisation de la Libye. C'est ce que le président (du Conseil) Giuseppe Conte et moi avons réitéré aujourd'hui à Haftar lors de notre entretien à Benghazi", a ajouté le chef de la diplomatie italienne.Les pêcheurs de Mazara del Vallo (sur la côte ouest de la Sicile) - huit Italiens, six Tunisiens, deux Indonésiens et deux Sénégalais - ont été capturés le 1er septembre par des patrouilleurs libyens sous l'accusation de pêche dans les eaux territoriales libyennes. L'incident s'est produit dans une zone considérée comme une zone militaire par la Libye, mais qui est également un lieu de pêche privilégié de la crevette "gambero rosso", particulièrement prisée des chefs des restaurants gastronomiques et dont le prix peut atteindre 60 euros le kilo chez les poissonniers.Les familles de pêcheurs de Mazara del Vallo pêchent ces crevettes roses depuis le début du siècle dernier.cm/gab/pz