Les binationaux, avenir du football africain ?

7 octobre 2010 à 12h49 par La rédaction

Vaste entreprise de séduction en Afrique : les binationaux ont la côte dans les sélections nationales. Ainsi, Maroc, Cameroun, Algérie, Ghana, Mali, Sénégal... comptent sur leurs expatriés pour retrouver un certain standing continental et mondial.

Il fut un temps où les meilleurs joueurs africains rejoignaient la sélection nationale de leur pays d'adoption : Claude Makelele (RDC), Marcel Desailly (Ghana), Jean-Alain Boumsong (Cameroun), Basile Boli (Côte d'Ivoire) en France ; Mbo Mpenza (RDC) en Belgique... Aujourd'hui, la tendance semble s'inverser. La raison est tout simple. Depuis 2004, les nouvelles dispositions de la FIFA permettent aux binationaux de changer de nationalité sportive et cela même après avoir été sélectionné dans les équipes de jeunes par un autre pays. Frédéric Kanouté est donc allé faire le bonheur du Mali, Mourad Meghni celui de l'Algérie. Mais la situation a pris un nouveau (...)

> Lire la suite