Les cinq démineurs tués au Yémen sont des étrangers (employeur)

Par AFP

AFRICA RADIO

Les experts en déminage tués dimanche au Yémen sont deux Sud-Africains, un Croate, un Bosniaque et un Kosovare, a indiqué lundi l'organisme saoudien qui les emploie.

Un Britannique a en outre été blessé, a précisé dans un communiqué le King Salman Humanitarian Aid and Relief Centre, sans révéler leur identité.Des sources sécuritaire et médicale au Yémen avaient indiqué dimanche que cinq démineurs avaient trouvé la mort dans une explosion accidentelle dans la province de Marib (centre). Leurs nationalités n'avaient pas été précisées.Un responsable de la sécurité avait déclaré à l'AFP que les victimes travaillaient pour le projet de déminage Masam, lancé en juin par l'Arabie saoudite et affilié au King Salman Humanitarian Aid and Relief Centre.L'explosion s'était produite lors d'un transfert, à bord d'un véhicule, de mines terrestres et d'autres engins qui devaient être détruits.Une enquête a été ouverte, a précisé le communiqué saoudien lundi. De nombreuses régions du Yémen, théâtre d'un conflit depuis quatre ans, sont truffées de mines terrestres. Selon le communiqué, plus d'un million de mines ont été posées dans ce pays, causant de nombreuses victimes.La guerre au Yémen oppose des forces progouvernementales soutenues par l'Arabie saoudite à des rebelles Houthis appuyés par l'Iran et qui sont accusés de recourir massivement aux mines.