Les Etats-Unis confiants dans les progrès économiques du Zimbabwe

Par AFP

AFRICA RADIO

Washington a fait part de son optimisme mardi sur les réformes économiques promises par le nouveau gouvernement au Zimbabwe, qui reste cependant la cible de sanctions datant du règne de l'ancien président Robert Mugabe.

Le secrétaire d'Etat adjoint aux affaires africaines, Tibor Nagy, a estimé que le niveau d'éducation et d'infrastructure du Zimbabwe signifiait que le pays était prêt à jouir d'un "progrès économique spectaculaire" si des réformes appropriées étaient adoptées. "Nous sommes vraiment très encouragés par certaines choses que (le gouvernement) a déclarées, nous attendons maintenant quelques exemples d'avancées concrètes", a-t-il déclaré. "Le Zimbabwe est un autre pays où les milieux d'affaires américains pourraient être très intéressés de faire du commerce, basés sur des résultats concrets", a déclaré M. Nagy lors d'une conférence de presse téléphonique avec des journalistes africains. Il s'est en revanche gardé de dire si les Etats-Unis allaient lever les sanctions qui ciblent responsables gouvernementaux et entreprises étatiques.En août, Donald Trump a renouvelé ces sanctions, estimant que davantage de progrès était nécessaire.L'économie zimbabwéenne est sortie exsangue des 37 ans ans du règne autoritaire de Robert Mugabe.Son successeur, Emmerson Mnangagwa, vainqueur de l'élection présidentielle du 30 juillet, a promis de faire revenir les investisseurs internationaux en luttant contre la corruption.