Les Nigérians demandent à voir leur président, son entourage assure qu'il est "au travail"

27 mars 2020 à 12h06 par AFP

AFRICA RADIO

L'entourage du président nigérian Muhammadu Buhari, 77 ans, démentait vendredi avec véhémence toute rumeur de maladie du chef de l'Etat, qui n'a fait aucune apparition publique depuis que son bras droit a été testé positif au Covid-19 en début de semaine.

"Le président est dans son bureau ce soir, au travail", pouvait-on lire dans un Tweet officiel de la présidence du Nigeria, accompagné d'une photo, non datée, du chef de l'Etat. Ses porte-parole ont également relayé une note d'information, signée du président, dans laquelle il annonce notamment un plan de 27 millions de dollars pour lutter contre la propagation de la pandémie dans le pays le plus peuplé d'Afrique, avec près de 200 millions d'habitants."J'appelle tous les Nigérians à être vigilants face à ceux qui veulent semer la panique, la désinformation et la confusion", peut-on lire dans le communiqué présidentiel. La dernière intervention publique de M. Muhammadu date du 23 mars. Il avait alors assuré dans une très brève allocution que toutes les mesures étaient prises pour lutter contre le "Covid un-neuf". Depuis, son directeur de cabinet et principal conseiller Abba Kyari a été testé positif, selon plusieurs personnalités politiques de haut rang, semant une vague d'inquiétude dans les hautes sphères du pouvoir. De nombreux gouverneurs notamment ont annoncé qu'ils se mettaient en quarantaine et qu'ils avaient procédé au test du coronavirus. L'entourage du président a assuré que le test du chef de l'Etat ainsi que celui de son vice-président étaient négatifs.De nombreuses voix s'élèvent sur la Toile pour demander "Où est Buhari?" (#WhereIsBuhari), et réclament plus de transparence autour de la santé du président qui avait séjourné à Londres pendant de nombreux mois lors de son premier mandat pour une maladie qui n'a jamais été révélée. "Où est Buhari? C'est la question qui est sur toutes les lèvres", titrait vendredi un éditorialiste du Guardian, un quotidien local. "De nombreux citoyens suspicieux ont d'ailleurs noté que le président travaille prétendument de son bureau alors que les autorités ont annoncé sa désinfection quelques heures auparavant", écrit-il. La santé du président est un sujet sensible au Nigeria après la mort en 2010 du président Umaru Musa Yar'Adua, qui avait été tenue secrète pendant plusieurs mois par son entourage.