Les premiers passagers bloqués aux Comores rapatriés lundi

Par La rédaction

PARIS (AFP)

Quelque 230 passagers sur les 800 bloqués aux Comores depuis le 2 août, suite à un litige entre leur voyagiste et Air Madagascar, seront rapatriés lundi, a annoncé la compagnie au lendemain d'un accord entre les autorités françaises, comoriennes et malgaches.

"Environ 230 passagers seront rapatriés lundi.Notre représentant à Moroni, l'ambassade française et le ministère des Transports comoriens sont en train d'établir une liste de passagers prioritaires en fonction des situations d'urgence", a déclaré vendredi à l'AFP Fidy Rakotonirina, administrateur délégué d'Air Madagascar.

La compagnie malgache avait saisi la justice avant de cesser d'affréter des vols pour le compte de l'agence France Comores Voyages, cette dernière n'ayant pas payé ses factures.

"Le rapatriement sera progressif via quatre vols.Un autre avion devrait être affrété le lundi suivant", a-t-il ajouté, rappelant que les parties sont convenues jeudi de rapatrier la totalité des passagers d'ici la fin du mois.

M. Rakotonirina a assuré qu'Air Madagascar n'était "en aucun cas responsable du blocage de ces passagers".Il a souligné que sa compagnie avait signé un contrat avec le voyagiste pour la mise à disposition d'avions mais qu'elle n'avait pas vendu directement de billets aux passagers.

Il a en outre ajouté que le coût des quatre vols affrétés en août est évalué à un million d'euros, qui s'ajoute aux 53.000 euros dus.

La compagnie n'a pas souhaité détailler les compensations obtenues auprès des autorités.

L'accord trouvé jeudi "fait en sorte qu'Air Madagascar reprend le rôle qui a lui a été assigné, c'est-à-dire transporter les passagers.On lui facilite les choses", a toutefois indiqué une porte-parole de la Direction générale de l'aviation civile (DGAC), sans autre précision.

M. Rakotonirina a précisé de son côté qu'il s'agissait d'un accord de long terme.

Les autorités françaises et comoriennes ont ainsi approuvé le programme de vols de six mois entre la France et les Comores que déposera la compagnie malgache à compter d'avril 2011.

Le responsable d'Air Madagascar a souligné la nécessité d'améliorer les liaisons entre la France et les Comores avec des vols directs, même si ce marché est saisonnier.