Liberia: entrée en vigueur de la première loi sur la protection des enfants

Par La rédaction

MONROVIA (AFP) - (AFP)

Une nouvelle loi sur la protection des enfants, la première de l'histoire du Liberia, est entrée lundi en vigueur et présentée à des milliers d'enfants par la présidente Helen Johnson-Sirleaf dans un stade de Monrovia, a constaté un journaliste de l'AFP.

"Cette nouvelle loi donne au gouvernement une responsabilité pour faire en sorte que les enfants ont droit à l'éducation, sont protégés de la violence, ont le droit d'être libres", a déclaré la présidente, en ajoutant que les écoles devrnont l'expliquer aux enfants afin qu'ils comprennent quels sont leurs droits.

Prix Nobel de la paix 2011 réélue pour un second mandat de six ans en novembre dernier, elle a affirmé que dans quelques jours, la loi "sera publiée entièrment et mise à disposition du public, de nos partenaires, de la communauté internationale".

"Nous espérons que le lancement de cette loi mettra fin aux nombreux problèmes sociaux auxquels sont confrontés les enfants du Liberia, parmi lesquels le travail forcé, la négligence, les abus sexuels et l'exploitation", a pour sa part déclaré Emmanuel Bropleh, président du Parlement des enfants libériens.

Parallèlement, Leymah Gbowee, qui a reçu le Nobel de la paix 2011 conjointement avec Mme Johnson-Sirleaf et la Yéménite Tawakkol Karman, a lancé une fondation d'aide aux jeunes filles libériennes.

"Nous avons de nombreux défis à relever en tant que Libériens et Africains: nos filles doivent faire face à la discriminations, à la violence et la vulnérabilité, simplement parce qu'elles sont nées de sexe féminin", a dit Mme Gbowee en lançant cette fondations en présence de la présidente Sirleaf.