Liberia: le "non" l'emporte au référendum constitutionnel

31 août 2011 à 21h05 par La rédaction

MONROVIA (AFP) - (AFP)

Les Libériens ont largement voté le 23 août pour le "non" au référendum portant sur quatre projets de modification de la Constitution, selon les résultats communiqués mercredi par la Commission électorale nationale (NEC) du Liberia.

Le Liberia, sorti il y a huit ans de la guerre civile, a mené sans violence apparente ce référendum constitutionnel, perçu comme un test à sept semaines des élections présidentielle et parlementaires

La première des quatre propositions portait sur la réduction de dix à cinq ans de la période de résidence dans le pays pour les candidats à la présidentielle avant le scrutin.Pour le projet, le "oui" a recueilli 292.318 voix, le "non" 246.473 voix, et 76.912 suffrages ont été invalidés.

La deuxième proposition concernait la prorogation de l'âge de départ à la retraite des juges de la Cour suprême (de 70 actuellement à 75 ans).Pour cette question, le "oui" a obtenu 221.163 voix, le "non" 322.223 voix, et 72.317 voix ont été invalidées.

La troisième proposition concernait un décalage d'un mois de la date des élections présidentielle et parlementaires en année électorale (du deuxième mardi d'octobre actuellement au deuxième mardi de novembre).Pour ce projet, le "oui" a rassemblé 307.647 voix, le "non" 234.517 voix et 73.539 voix ont été invalidées.

La quatrième proposition portait sur la forme de majorité pour remporter une élection au premier tour: majorité absolue uniquement pour la présidentielle, majorité simple pour toutes les autres élections nationales et locales.Le "oui" a obtenu 364.901 voix, le "non" 174.469 voix, et 76.333 votes ont été invalidés.

Au total, 1.798.930 électeurs inscrits étaient appelés aux urnes, et 615.703 ont effectivement voté, portant le taux de participation à 34,2%, d'après la vice-présidente de la NEC, Elizabeth J. Nelson, qui a annoncé les résultats, également publiés sur le site Internet de la Commission (www.necliberia.org).

"Sur la base de ce taux de participation, pour être validée, chaque proposition devait atteindre le seuil de 410.469 voix", soit deux tiers des suffrages exprimés, a expliqué Mme Nelson.

"A en juger par ces résultats, les suffrages requis pour entériner chaque proposition n'ont pas été atteints.Cela signifie que le "non" l'emporte pour l'ensemble des propositions", a déclaré la vice-présidente de la NEC.

"Le peuple libérien a parlé, et sa décision et son souhait doivent être respecté.La NEC appelle tous les Libériens à clore ce chapitre et aller de l'avant dans la perspective des élections présidentielle et législatives d'octobre", a-t-elle ajouté.