Libye: au moins 5 combattants du CNT tués dans une attaque pro-Kadhafi au sud

Par La rédaction

TRIPOLI (AFP) - (AFP)

Au moins cinq combattants des nouvelles autorités libyennes ont été tués à Ghadames (sud) dans une attaque dimanche menée par les forces loyalistes au dirigeant libyen déchu Mouammar Kadhafi, selon un responsable local et des témoins.

"Nous avons été attaqués à l'aube par des partisans de Kadhafi aidés par des Touaregs et des mercenaires", a dit à l'AFP au téléphone Mouhandes Sirajeddine, adjoint du conseil local de Ghadames, à quelque 600 km au sud-ouest de Tripoli, ajoutant que cinq combattants du CNT avaient péri dans les accrochages et 20 autres avaient été blessés.

"L'attaque a été déclenchée vers 05H30 (03H30 GMT) par une centaine de partisans de Kadhafi parmi lesquels des mercenaires venus d'Algérie et des Touaregs", a dit ce responsable, ajoutant que les combattants ont réussi à les déloger de la ville.

Un témoin, Issa Brika, a indiqué que les brigades de Kadhafi bombardaient la ville et que les accrochages se poursuivaient dans cette ville historique.

"Nous avons besoin d'aide pour en finir avec les partisans de Kadhafi", a déclaré pour sa part Mohamed Taha, un habitant de cette ville.

Ghadames, connue sous le nom de "Perle du désert", est l'une des plus anciennes villes de la région présaharienne.Située à la frontière de la Tunisie et de l'Algérie, cette ville est inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1986.