Libye: l'annonce du gouvernement de transition reportée sine die

Par La rédaction

BENGHAZI (Libye) (AFP) - (AFP)

L'annonce d'un gouvernement de transition en Libye a été reportée sine die, a annoncé dimanche à Benghazi (est) le numéro deux du Conseil national de transition (CNT), Mahmoud Jibril.

"L'annonce d'un gouvernement de transition a été reportée sine die pour parachever les consultations", a dit M. Jibril lors d'une conférence de presse.

"Il y a accord sur l'attribution de nombreux portefeuilles.D'autres font encore l'objet de discussions mais nous espérons en finir le plus tôt possible", a dit ce dirigeant qui faisait le point sur la réunion à Benghazi entre le CNT et les membres de l'exécutif de cet organe.

Les discussions devront aussi porter sur l'élaboration d'une liste de vice-ministres, a dit M. Jibril, insistant sur le fait que les femmes et les jeunes auront la priorité pour ces derniers postes.

Ce gouvernement, initialement attendu dimanche, sera chargé de gérer la transition en attendant de nouvelles élections et la rédaction d'une nouvelle Constitution.

Il sera aidé dans sa tâche par les Nations unies dont le Conseil de sécurité a annoncé la levée partielle du gel des avoirs libyens et l'envoi d'une mission de trois mois en Libye.

Reconnu par l'ONU comme représentant du peuple libyen, le CNT a annoncé le 2 septembre qu'il comptait diriger le pays jusqu'à l'élection dans huit mois d'une Assemblée constituante, avant des élections générales un an plus tard.

Mais, avait expliqué un émissaire de l'ONU, Ian Martin, le délai de huit mois ne devrait débuter que lorsque les nouvelles autorités, qui disent contrôler actuellement 90% du territoire libyen, auront déclaré la "libération" totale du pays.

Cette annonce devra pour le moment attendre, les combattants restés fidèles à l'ex-leader en fuite opposant depuis trois jours une résistance farouche dans leurs bastions de Syrte et de Bani Walid que les forces du nouveau régime tentent de conquérir.