Libye: la cérémonie de prestation de serment du Premier ministre délocalisée

Par AFP

AFRICA RADIO

La cérémonie de prestation de serment du nouveau Premier ministre libyen par intérim Abdelhamid Dbeibah, prévue initialement lundi à Benghazi (est), a été délocalisée à Tobrouk, une autre ville orientale du pays.

La cérémonie "se tiendra lundi au siège provisoire de la Chambre des représentants à Tobrouk", a annoncé vendredi le porte-parole du Parlement Abdallah Bliheq sur le site internet de l'assemblée.Plusieurs médias locaux ont affirmé que cette délocalisation était due à une "attaque par des hommes masqués" à Benghazi ayant visé, selon eux, le bâtiment où se réunit le Parlement depuis 2019.Joint par l'AFP, M. Bliheq a démenti toute attaque et a attribué le transfert de la cérémonie à des "raisons logistiques et d'organisation".La Libye est plongée dans le chaos depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, minée par les luttes d'influence et les divisions, avec deux autorités rivales à l'Est et à l'Ouest, sur fond d'ingérences étrangères. Un nouveau gouvernement unifié a décroché mercredi la confiance des députés libyens, un vote qualifié d'"historique" pour ce cabinet de transition né d'un processus politique parrainé par l'ONU.Ce processus a été lancé en novembre à Tunis, un mois après la signature d'un accord de cessez-le-feu entre camps rivaux, jusque-là globalement respecté.Le nouvel exécutif dirigé par l'homme d'affaires Abdelhamid Dbeibah doit contribuer à sortir le pays du chaos en unifiant ses institutions et en le menant jusqu'à des élections prévues le 24 décembre.Le Parlement libyen est profondément divisé depuis son élection en 2014. A l'époque, il avait fui Tripoli (ouest) pour se réfugier à Tobrouk, après qu'une coalition de milices, "Fajr Libya", s'était emparée de la capitale. En avril 2019, cette assemblée a de nouveau changé de siège pour s'installer à Benghazi, deuxième ville de Libye et berceau de la révolte ayant entraîné la chute de Kadhafi.