Libye: le chef de l'Autorité des médias libéré

10 novembre 2020 à 17h43 par AFP

AFRICA RADIO

Le patron de l'Autorité de régulation des médias en Libye, Mohamed Omar Baayou, une personnalité controversée connue pour son hostilité envers les mouvements islamistes, a été libéré mardi, a-t-il annoncé, trois semaines après son arrestation à Tripoli.

"Je suis sorti de prison aujourd'hui", a écrit M. Baayou sur sa page Facebook, évoquant un "malentendu" ayant mené à son arrestation le 20 octobre dans la capitale libyenne. M. Baayou venait d'être nommé par le chef du Gouvernement d'union nationale (GNA), Fayez al-Sarraj, à la tête de l'instance de régulation des médias rattachée au GNA et basée comme lui à Tripoli. La Mission d'appui des Nations unies en Libye (Manul) avait déploré une arrestation "illégale", appelant à sa "libération immédiate". Le GNA, reconnu par l'ONU, n'a jamais commenté cette affaire. Le journaliste occupait déjà des responsabilités dans le monde des médias sous le régime de Mouammar Kadhafi, capturé puis tué à l'issue d'une révolte populaire en 2011. M. Baayou est connu pour son hostilité envers les courants islamistes et pour ses critiques virulentes à l'encontre des groupes et milices armées et de leur pouvoir grandissant dans l'ouest de la Libye.bur-hme/rb/on