Libye: le ministre de l'Intérieur échappe à une tentative d'assassinat (entourage)

Par AFP

AFRICA RADIO

Le puissant ministre de l'Intérieur libyen, Fathi Bachagha, a échappé dimanche à une tentative d'assassinat sur l'autoroute près de la capitale Tripoli, a affirmé à l'AFP son entourage.

Le convoi de M. Bachagha a été la cible de balles tirées à partir d'une voiture blindée à Janzour, à une douzaine de kilomètres de Tripoli, a-t-on ajouté. "L'escorte de police qui suivait le ministre a riposté. Deux des assaillants ont été arrêtés, le troisième est à l'hôpital. Le ministre va bien", selon la même source.Fathi Bachagha, un poids lourd de la politique locale, revenait d'une visite de routine au siège d'une nouvelle unité de sécurité qui dépend de son ministère, d'après la même source.M. Bachagha avait été désigné en 2018 ministre de l'Intérieur du Gouvernement d'union nationale (GNA), reconnu par l'ONU et basé à Tripoli. Ce cacique de 58 ans qui a fait de lutte contre la corruption son cheval de bataille était fortement pressenti pour occuper le poste de Premier ministre par intérim, finalement revenu début février à Abdel Hamid Dbeibah, dans le cadre d'un processus parrainé par l'ONU.Dix ans après le soulèvement appuyé par l'Otan qui a renversé le régime de Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye est toujours minée par les luttes de pouvoir, divisée entre deux autorités rivales, sur fond d'implications étrangères.Le 23 octobre, les deux parties rivales avaient signé un accord de cessez-le-feu permanent avec "effet immédiat", après cinq jours de discussions à Genève sous l'égide de l'ONU.Le 5 février, l'ingénieur et homme d'affaires Abdel Hamid Dbeibah a été désigné Premier ministre par intérim, aux côtés d'un Conseil présidentiel transitoire de trois membres, pour assurer la transition dans l'attente d'élections nationales en décembre 2021.