Libye: neuf morts dans un raid de l'Otan à Tripoli, selon le régime libyen

Par La rédaction

TRIPOLI (AFP) - (AFP)

Neuf personnes, dont cinq membres d'une même famille, ont été tuées et dix-huit autres blessées dans un raid de l'Otan sur un quartier résidentiel de Tripoli, dans la nuit de samedi à dimanche, selon un nouveau bilan communiqué à l'AFP par le porte-parole du régime libyen.

Un précédent bilan faisait état de cinq morts de la même famille, dont l'habitation a été bombardée dimanche très tôt.

"Le bilan s'élève maintenant à neuf martyrs, dont cinq de la même famille, et dix-huit blessés", a déclaré le porte-parole Moussa Ibrahim.

"Les quatre autres personnes ont été tuées alors qu'elles passaient devant l'habitation au moment du raid", a-t-il précisé.

L'immeuble de deux étages, dans lequel résidaient cinq familles, selon les autorités, a été détruit par le bombardement dans le quartier populaire d'Al-Arada, dans l'est de Tripoli.Au moins deux autres maisons voisines ont été endommagées, selon un journaliste de l'AFP.

Deux corps ont été retirés des décombres devant les correspondants de la presse internationale, emmenés par les autorités sur place, où des dizaines d'habitants et de curieux étaient rassemblés.

 A l'hôpital de Tripoli, les journalistes ont par ailleurs pu voir les corps de deux enfants de moins de deux ans et celui d'une femme, tous membres de la même famille, selon les autorités.

Le régime libyen a accusé l'Alliance atlantique de commettre des "barbaries", en visant "délibérément des civils".