Madagascar: tous les mutins se sont rendus, opération terminée

20 novembre 2010 à 14h37 par La rédaction

ANTANANARIVO (AFP)

L'opération de l'armée malgache lancée samedi contre un groupe d'une vingtaine de militaires mutins retranchés dans une caserne d'Antanarivo s'est achevée "sans effusion de sang" et "tous les mutins se sont rendus", a annoncé à l'AFP un dirigeant du régime de transition.

"L'opération est terminée, ils (les mutins) se sont tous rendus", a déclaré à l'AFP le président de la Commission défense du sénat, Rama Ramarosoan, un proche de l'homme fort du pays Andry Rajoelina.

"Cela s'est terminé sans effusion de sang, les échanges de tirs ont duré une vingtaine de minutes (...)", a expliqué M. Ramarosoan: "ils étaient quinze ou vingt, ils ont été apparemment transférés à l'état-major".

L'armée a lancé en fin d'après-midi l'assaut contre une caserne, à environ 15 km en périphérie de la capitale, où étaient réfugiés depuis mercredi un groupe d'une vingtaine de militaires avaient affirmé avoir "suspendu toutes les institutions" du pays.

Leur déclaration est restée lettre-morte, avec l'absence de soutien apparent du reste de l'armée et la poursuite des activités habituelles dans la capitale.

Des négociations étaient depuis lors en cours avec l'état-major, alors que M. Rajoelina avait prévenu que l'Etat prendrait "ses responsabilités" face aux "velléités de troubles de certains".