Madonna sur le front du FN

4 juin 2012 à 13h01 par La rédaction

Ce jeudi 31 mai, à Tel Aviv, Madonna a encore provoqué un scandale ! Pendant l'entracte du premier concert de sa tournée mondiale, la star a diffusé un clip, prélude à sa chanson « Nobody knows me ». La vidéo montre des bandes de visage de personnalités à forte connotation politique juxtaposées sur le visage de la chanteuse. Quelques secondes durant, on peut y voir les yeux de Marine Le Pen, entre lesquelles apparait un svastika, suivi d'une bande affichant son sourire. L'image suivante montre le crâne d'Adolf Hitler et sa moustache sur le faciès de la chanteuse. La candidate d'extrême droite se retrouve également aux cotés du leader Chinois Hu Jintao, la politicienne américaine Sarah Palin, membre du Tea Party, ou du pape Benoit XVI.La direction du front national n'a pour l'instant pas encore déclaré si un procès allait être intenté contre la chanteuse mais les réactions ont été vives. Marine le Pen a déclaré dimanche que si Madonna « fait ça en France, on l'attendra au tournant ». « Les vieilles chanteuses qui ont besoin de faire parler d'elles, on comprend qu'elles en arrivent à de telles extrémités » a-t-elle ajouté, critiquant la tendance de Madonna à rechercher le scandale. Précisons que la tournée de la star américaine passe par le France le 14 juillet au Stade de France et le 21 août à Nice. La vidéo n'a pas de raison particulière d'être retirée, à moins que le FN ne porte plainte. La porte-parole du gouvernement et ministre du droit des femmes Najat Vallaud Belkacem, a jugé l'incident de « malheureux » ce matin, lundi 4 juin sur i>Télé.Cette attaque n'est pas la première de la madone contre le front national : en 2006 elle plaçait dans la même vidéo Jean Marie Le Pen, Saddam Hussein et Ben Laden. La volonté affichée par ces vidéos est de rapprocher extrémisme, intolérance, dictateurs et terrorisme, en associant les personnalités qui incarnent ces notions.