Malawi: l'essence en hausse de plus de 30%

8 novembre 2011 à 12h08 par La rédaction

BLANTYRE (Malawi) (AFP) - (AFP)

Le Malawi a procédé mardi à une augmentation de plus de 30% du prix des produits pétroliers, essence, diesel mais aussi paraffine utilisée pour l'éclairage domestique, en raison d'une pénurie persistante à l'origine de manifestations qui ont fait 19 morts en juillet.

Les nouveaux tarifs ont été décidés "dans le but de couvrir les coûts croissants de l'importation de produits pétroliers", a indiqué à l'AFP l'autorité de régulation de l'énergie au Malawi (Mera).

Les prix à la pompe avaient déjà été révisés en janvier mais les prix pétroliers mondiaux ont augmenté en moyenne de 7% en un mois, selon l'autorité.

Et, selon la même source, avec la dévaluation de la monnaie locale de 10% en août, la facture mensuelle des importations de pétrole a augmenté de plus de 350 millions de kwachas (2 millions de dollars) pour le même volume d'achat.

L'essence, vendue 290 kwachas le litre, est passée mardi à 380 kwachas, soit 31% de hausse tandis que le diesel est passé de 260 à 360 kwachas (+38%).

La paraffine a augmenté de 10%, de 155 à 177 kwachas.Elle est utilisée dans les villages de ce pays très rural d'Afrique australe pour l'éclairage.Beaucoup de foyer n'ont pas l'électricité et le fuel est aussi essentiel pour faire tourner les générateurs.

Le durcissement progressif du régime du président Bingu wa Mutharika, conjugué aux pénuries qui accablent une population pauvre, est la cause première des émeutes qui ont fait 19 morts parmi les manifestants et une centaine de blessés le 21 juillet.

Le gouvernement explique la pénurie par la congestion des ports de livraison, le manque d'installations de stockage, la montée des prix du pétrole, et le fait que le pays immatricule 3.000 nouveaux véhicules par mois.Mais il manque surtout de réserves de changes pour acheter du pétrole, selon les analystes.