Malawi: manifestation en faveur des albinos bloquée par la police

6 mars 2019 à 19h08 par AFP

AFRICA RADIO

La police du Malawi a bloqué mercredi une manifestation d'environ 200 albinos qui marchaient vers le palais présidentiel pour protester contre le meurtre et l'enlèvement d'albinos.

Les manifestants, rejoints par 500 sympathisants, ont été bloqués par la police devant le Parlement, à un km du Palais de Kamuzu, où un barrage avec de nombreux policiers avait été érigé.L'Association des albinos au Malawi se dit frustrée par l'inertie du gouvernement face à une hausse des attaques ces quatre dernières années. Elle entend forcer le président Peter Mutharika à agir en campant devant le Palais.Le président Mutharika n'était pas présent, étant parti mardi pour le nord du pays. Mais les manifestants se sont engagés à rester sur place jusqu'à son retour."Nous ne quitterons pas la présidence tant que les promesses du président Mutharika ne seront pas tenues, notamment (...) de donner à chacun des alarmes", a déclaré le dirigeant de l'association, Overstone Kondowe.Les alarmes en question doivent être reliées aux commissariats de police et doivent être activées quand un albinos se sent en danger.Dans beaucoup de ces affaires, les albinos sont agressés et certains de leurs organes sont prélevés pour une utilisation en sorcellerie.En juin 2018, Amnesty International avait indiqué que 148 crimes contre les albinos avaient été enregistrés depuis novembre 2014 et 21 d'entre eux avaient été tués.Seules 30% des agressions ont fait l'objet d'enquêtes sérieuses, selon les statistiques officielles. Seul un meurtre et une tentative de meurtre ont fait l'objet de poursuites qui ont abouti.strs-sn/jh/dp