Malawi: plus de 275 arrestations après les émeutes

Par La rédaction

BLANTYRE (Malawi) (AFP) - (AFP)

Plus de 275 personnes ont été arrêtées au Malawi mercredi et jeudi, pendant les émeutes anti-gouvernementales qui ont fait 18 morts, a indiqué vendredi à l'AFP un porte-parole de la police.

Ces émeutes, les plus violentes depuis le retour de la démocratie au Malawi en 1994, ont dégénéré en scènes de pillages de magasins et en affrontement entre manifestants et policiers, qui ont tiré à balles réelles dans plusieurs villes.

Plus de 200 personnes ont été arrêtées à Lilongwe, la capitale, 30 à Blantyre, la capitale économique, et 45 à Zomba, l'ancienne capitale coloniale proche de Blantyre, a précisé le porte-parole Davie Chingwalu.

Selon le porte-parole, les personnes interpellées sont toutes de "purs délinquants" ayant participé aux saccages et sont poursuivis pour dommage à la propriété, incendie criminel et conduite incompatible avec la paix publique.

Les obsèques de plusieurs victimes de ces affrontements devaient avoir lieu vendredi matin dans la ville de Mzuzu, où neuf personnes ont été tuées par balles.