Mali : Alioune Tine demande aux autorités de libérer tous les dirigeants détenus à la suite du coup d'État

3 juin 2021 à 11h10 par Nadir Djennad

AFRICA RADIO

Alioune Tine, expert indépendant de l'ONU sur les droits de l'homme au Mali déplore que l'ancien Président, Bah N'Daw, et l'ancien Premier ministre, Moctar Ouane, soient toujours en résidence surveillée après avoir été transférés la semaine dernière du camp militaire de Kati

« On ne peut pas priver quelqu'un de sa liberté sans l'expliquer pourquoi. On est dans une situation arbitraire pour un état de droit, c'est inconcevable. La Cédéao, l'Union Africaine demandent également leur libération. L'armée, les autorités maliennes doivent entendre raison », déclare Alioune Tine.