Mali: calme à Bamako au lendemain du coup d'Etat contre le président Keïta

AFRICA RADIO

19 août 2020 à 8h36 par AFP

Le calme régnait mercredi à Bamako qui portait encore les stigmates des troubles au lendemain du coup d'Etat contre le président Ibrahim Boubacar Keïta, un putsch condamné par la communauté internationale inquiète de l'aggravation de la crise au Mali, déjà en proie aux violences jihadistes.