Mali: Timbiné, du parti au pouvoir, élu président du Parlement

11 mai 2020 à 13h17 par AFP

AFRICA RADIO

Le nouveau Parlement malien a élu lundi à sa présidence Moussa Timbiné, initialement donné battu mais repêché par la Cour constitutionnelle avec une dizaine d'autres membres du parti au pouvoir, a constaté un correspondant de l'AFP.

Ce repêchage opéré le 30 avril par les juges constitutionnels chargés de valider les résultats des élections des 29 mars et 19 avril a donné lieu à plusieurs jours de vive contestation dans les rues de Bamako, Sikasso (sud) ou encore Kayes (ouest).Moussa Timbiné, un fidèle du président Ibrahim Boubacar Keïta, avait été déclaré perdant dans les résultats provisoires du second tour à Bamako. Le parti présidentiel, le Rassemblement pour le Mali (RPM), avait été mis en déroute dans la capitale.La Cour constitutionnelle a inversé une trentaine de résultats, dont une dizaine au profit de candidats du RPM, notamment dans la capitale.Moussa Timbiné, 46 ans, a été élu lundi président de l'Assemblée par 134 voix sur les 147 députés du Parlement. Son adversaire Moussa Mara, ancien Premier ministre, a obtenu 8 voix.Bien que le RPM soit sorti diminué des législatives en nombre de sièges, le président Keïta dispose d'une majorité parlementaire solide avec son parti et ses alliés pour faire face à la crise en cours depuis plusieurs années, sécuritaire, mais aussi économique et politique. Titulaire d'une maîtrise en mathématiques-physique, ancien leader estudiantin et ancien enseignant, Moussa Timbiné a fait quasiment toute sa carrière politique au sein du RPM. Il était premier vice-Président de l'Assemblée dans la législature précédente.Connu pour son langage direct, ce Dogon du centre du Mali pourrait, selon son entourage, s'impliquer davantage dans la résolution de la crise dans le centre du pays, théâtre de violences intercommunautaires meurtrières, notamment entre Dogons et Peuls.